L’amitié franco-allemande vue par les éleveurs de Baudets du Poitou

Dartagnan

D’artagnan et sa mère Ulote du Breuil.
Photo : ln-online.de

Le Baudet du Poitou est élevé en Allemagne depuis de nombreuses années. Grâce à l’implication de Barbara Bank, qui est la représentante de notre association dans ce pays, les ânes qui naissent en Allemagne peuvent obtenir des certificats d’origine français, et être ainsi inscrits au stud-book du Baudet du Poitou. Pour la saison 2013, 8 étalons Baudet du Poitou font la monte en Allemagne. Certains de ces étalons sont issus de lignées allemandes sur plusieurs générations, et ont des courants de sang originaux comparés aux souches françaises. C’est la raison pour laquelle, Christine Sambussy, qui élève des Baudets du Poitou dans les Deux-Sèvres, a fait l’effort en 2012 de mettre en dépôt deux de ses ânesses en Allemagne. Et ses efforts ont été récompensés, cette année par la naissance d’un jeune mâle : D’artagnan par De Gaulle Mephisto et Ulote du Breuil. Nous suivrons avec intérêt l’évolution de ce jeune mâle de race pure, d’autant que De Gaulle est mort l’année dernière sans avoir à ce jour de fils approuvé à la monte.

Cet article a été publié dans Technique d'élevage. Mettre en signet le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *